Stop à la haine et aux infox sur les réseaux sociaux

Article : Stop à la haine et aux infox sur les réseaux sociaux
Crédit:
3 février 2021

Stop à la haine et aux infox sur les réseaux sociaux

Une question me taraude l’esprit depuis ma participation à une session de la Bourse pour la vérification des faits en Afrique (#AFFCameroon) organisée par #Defyhatenow_WCA à Douala : « comment avons-nous pu transformer les réseaux sociaux en dépotoirs de propos haineux et de fausses informations ? » Facebook, Twitter, LinkedIn, Snapchat… Ces sites sont créés pour faciliter l’interconnexion entre les internautes à travers les partages de messages, images, vidéos et opportunités. Mais malheureusement, certains internautes en font un usage malsain en publiant et/ou en partage des propos haineux et de fausses informations.

Pourquoi lutter contre les propos haineux et les fausses informations ?

Nous sommes à une époque où les réseaux sociaux sont devenus un besoin vital pour les « hommes 3.0 » que nous sommes. Ils occupent la 4e place derrière la santé, l’oxygène et l’eau… Tout comme la santé doit être préservée, l’eau traitée et l’air conditionné, les réseaux sociaux aussi doivent être nettoyés de tous les propos de nature à rejeter l’autre, le haïr ou le tromper à travers les fausses informations.

De nos jours, nous constatons que l’usage des réseaux sociaux dans certains endroits du monde est semblable aux mauvaises manœuvres utilisées par la Radio-Mille Collines qui ont déclenché le génocide Rwandais en 1994. Ce qui reflète d’ailleurs l’expression employée par le président de l’Association des Blogueurs du Cameroun (ABC), « Internet-Mille Collines », pour faire allusion aux propos haineux qui circulent sur Internet. Il avait pleinement raison : ces propos trouvent leurs fondements sur certaines publications ignobles et mensongères qui, lorsqu’elles ne menacent pas la paix et la cohésion sociale, portent préjudice aux autres utilisateurs.

Lire aussi : La création des comités de vigilance pour éviter la censure des réseaux sociaux au Tchad

Et si on utilisait sainement les réseaux sociaux…

Telle est la mission du projet #Defyhatenow qui lutte efficacement contre les propos haineux et les fausses informations postés en ligne. À travers la Bourse de vérification des faits en Afrique, le projet a formé une bonne dizaine des jeunes blogueurs, journalistes et influenceurs web dans le cadre de ses missions. La haine sous toutes ses formes est à la traque et combattue avec la dernière énergie. Que ce soit en ligne ou hors ligne, le combat mené par Defyhatenow_WCA reste le même : lutter contre la haine, élément catalyseur de troubles sociaux.

Moi, lors de la formation à Douala le 18 décembre 2020

Chacun de nous a un rôle à jouer

Même s’il serait utopique de penser à l’élimination totale des propos haineux et les fausses informations sur les réseaux sociaux, nous pourrions tout de même conscientiser ceux qui s’adonnent à ces mauvaises pratiques. Ainsi, lorsque tous les utilisateurs auront compris les risques liés aux mauvais usages des réseaux sociaux, la paix et la tranquillité ne seront plus menacées.

Make social media great again !

Partagez

Commentaires